VOYAGE | Cantons de l’Est, Montagne et Golf !

Posted on 1 août 2012

0



Début juillet, le Canada fêtait sa fête nationale comme chaque année. Si certains avaient la tête dans les cartons en ce jour des déménagements dans la belle province, nous avons préféré célébrer à notre façon ce Canada Day en nous enfonçant plus profondément dans la campagne Québécoise le temps d’un week-end.

Cette fois-ci, direction les Cantons de l’Est -aussi connus sous le nom d’Estrie. Située à 1h30 environ à l’est de la métropole Montréalaise, la région des Cantons de l’Est surprend par ses paysages bucoliques et ruraux, enclavés entre montagnes -le Mont-Orford, Bromont et Sutton entre autres-, vignobles et lacs, dont le Lac Memphrémagog qui s’étant jusqu’à Newport aux États-Unis.

Sur cette immensité d’eau longue de 42 km, bateaux motorisés et ski-d’eau partagent les lieux avec les nombreux résidents et hôtels présents tout le long de la côte, le tout, en profitant de la vue sur le Mont-Owl’s Head. La quiétude qui se dégage des lieux ne laisse personne indifférent; d’ailleurs, les moines bénédictins de Saint-Benoît-du-Lac ne s’y sont pas trompés. Installés ici depuis plus d’un siècle, ils allient moment de prière et travail en confectionnant entre autres des fromages, du cidre et des produits issus de leur verger qu’ils vendent aux visiteurs et marchés locaux.

Bien qu’étant un dimanche, nous préférons prendre le chemin du Club de Golf Owl’s Head -oui du nom de la montagne !-, et laissons les moines à leurs chants grégoriens. Pendant 3h30 nous arpentons – à pied !- les nombreuses collines qui jalonnent les 18 trous du parcours situé au pied de la montagne. Le décor est enchanteur et apaisant, le parcours motivant, et seuls le chant des oiseaux mettra votre concentration de joueur au défi.

Photo: Vignoble Chapelle Sainte-Agnès

La suite de notre séjour nous emmène sur la Route des Vins et nous fait découvrir le vignoble de la Chapelle Saint-Agnès établit depuis 2002 près de Sutton sous forme de terrasses surplombant la vallée. Créé de toute pièce en creusant à même la montagne, cette folie d’une propriétaire antiquaire d’origine, fait revivre dans un décor inspiré des grands domaines européens, le miracle de l’œnologie.  Spécialisée dans le vin de glace 100% sans additifs, la maison produit jusqu’à 5 000 bouteilles du précieux nectar par année.

Pour récupérer de cette journée bien remplie, c’est à l’Auberge des Appalaches, dans le village de Sutton, que nous avons choisi de poser nos valises. Repris il y a deux ans par un couple franco-ontarien, l’établissement sans prétention surprend par ses chambres soigneusement décorées et par l’accueil chaleureux dont bénéficient les visiteurs. Alors que la maîtresse des lieux veille soigneusement au confort des clients, Monsieur, en chef de cuisine digne de ce nom, prépare avec soin le menu du soir. Sur table, les assiettes joliment présentées mettent en appétit et l’originalité des plats séduit. Nos plats « coup de cœur »: les pétoncles pochées au thé Darjeeling en entrée, et le burger de bison maison à la marmelade d’oignons en plat principal. Outre la réservation à la nuitée comprenant un déjeuner et un souper, l’Auberge des Appalaches propose de nombreux forfaits parmi lesquels le forfait golf (6 clubs partenaires), le forfait spa en lien avec le Spa des Chutes de Bolton ou encore le forfait mycologie à l’automne pour les amateurs de champignons.

En bref, en seulement deux jours, les Cantons de l’Est vous offrent un univers véritablement apaisant à quelques kilomètres seulement de Montréal. Loin de l’agitation urbaine et au plus près de la nature, cette région vous garantit tout à la fois, détente, quiétude, plein air, bonne table et bon vin. Décrochage assuré !

Publicités