ALERTE INFO : Oslo frappée par un attentat à la bombe.

Posted on 22 juillet 2011

0


Oslo frappée par un attentat à la bombe, le 22 juillet 2011 (AFP)

OSLO (AP) — Une bombe a explosé vendredi après-midi dans le centre d’Oslo, faisant au moins deux morts et 15 blessés, et provoquant des dégâts importants dans plusieurs bâtiments, dont le siège du gouvernement norvégien, a annoncé la police de la capitale norvégienne. Elle a confirmé que l’explosion avait été causée par « une ou davantage » de bombes.

C’est l’attentat le plus meurtrier qui ait été perpétré à Oslo, une ville normalement associée au prix Nobel de la paix qui y est décerné chaque année.

Par ailleurs, selon un porte-parole du Parti travailliste, quelques heures après cet attentat, un homme armé a ouvert le feu dans un camp de jeunesse du parti à Utoya, une île de Norvège située près d’Oslo, blessant plusieurs personnes. On ignorait dans l’immédiat si les deux attaques étaient liées entre elles.

Per Gunnar Dahl a précisé à l’AP qu’un homme, vêtu d’un uniforme de police, avait commencé à tirer sur des jeunes rassemblés dans le cadre de ce camp de jeunesse organisé chaque année par le parti. Il a précisé que cinq personnes auraient été blessées. Environ 700 personnes, essentiellement des adolescents de 14 à 18 ans, étaient rassemblés pour ce camp, a-t-il précisé.

« Il est possible qu’un véhicule ait été utilisé, mais je ne peux pas confirmer cela », a confié le chef de la police, Anstein Gjengdal, n’écartant pas la possibilité de l’utilisation d’une voiture piégée.

Il a ajouté que la police avait bouclé les bureaux de la chaîne de télévision TV2 en raison de la présence d’un paquet suspect.

Le secrétaire d’Etat Kristian Amundsen a affirmé pour sa part à la BBC que des personnes étaient bloquées dans les bâtiments touchés par l’explosion. « Il y a encore des gens dans les immeubles », a-t-il souligné, en ajoutant que c’était la pire situation qu’ait connu le pays.

Selon un témoin, Ole Tommy Pedersen, qui attendait un autobus à une centaine de mètres de là, l’explosion s’est produite vers 15h30 (13h30 gmt). La déflagration a soufflé presque toutes les vitres de l’immeuble d’une vingtaine d’étages, puis un nuage de fumée noire s’est dégagé des étages inférieurs.

« J’ai vu trois ou quatre personnes blessées emmenées hors du building, quelques minutes plus tard », a déclaré M. Pedersen à l’AP. Des immeubles de bureaux voisins ont été évacués, dont ceux abritant l’agence norvégienne de presse NTB et les principaux journaux nationaux. AP

Advertisements
Posted in: Société